10 pièges à éviter dans le financement d'une OBNL

Aller chercher du financement public pour une organisation sans but lucratif est parfois un cauchemar pour ses gestionnaires. Difficile de répondre à tous les critères, faire balancer les budgets, justifier toutes les dépenses, remplir les longs formulaires de demande et envoyer les rapports nécessaires, sans parler que la plupart des programmes gouvernementaux de financement demandent une contribution de l’organisme… qui n’a souvent que très peu de moyens. Il existe pourtant des moyens d’alléger la tâche ; particulièrement en évitant les 10 pièges communs suivants.

#1 Ne pas consulter l’agent de programme - Lorsque vous déposez une demande dans un programme de financement pour la première fois, il est fort utile de discuter avec l’agent responsable dudit programme pour s’assurer que votre projet répond aux critères de financement. Inutile d’envoyer une demande si le projet ne peut être considéré ; vous épargnerez bien du temps si vous le savez avant de commencer à préparer la demande. N’hésitez pas à poser des questions à l’agent, car il est là pour vous aider à envoyer une demande complète, ce qui amène de meilleures chances de succès.

#2 Multiplier les demandes de financement à trop de partenaires - Il faut cibler les programmes de financement qui valent la peine pour l’organisation et s’y concentrer pour ne pas perdre de temps. En choisir deux ou trois est amplement suffisant.

#3 Élaborer une demande sans s’assurer d’avoir les moyens internes pour réaliser le projet tel que décrit - La demande que vous présentez devient un contrat avec votre partenaire financier ; elle décrit ce que vous allez faire avec l’argent qu’il vous donne. Assurez-vous que vous êtes bien en mesure de réaliser le projet !

#4 Vouloir tout faire seul - Les partenaires financiers aiment les collaborations ; allez chercher d’autres organisations qui vont travailler avec vous dans le projet et mentionnez-les comme partenaires.

#5 Présenter autant de projets différents que de demandes - Il est facile de vouloir créer un nouveau projet pour chaque programme de financement où on peut envoyer une demande, surtout que chaque programme a des critères de financement différents. Comment ferez-vous pour gérer tous ses projets s’ils sont tous acceptés ? Planifiez un ou deux gros projets et ciblez les programmes de financement qui peuvent vous aider à les réaliser.

#6 Dévier de sa mission pour satisfaire des critères de financement - Même si un de vos partenaires change ses critères de financement, ça ne veut pas dire que vous devez dévier de votre mission principale pour continuer à recevoir ce financement. Essayez plutôt de voir comment vous pouvez adapter vos projets existants à ces nouveaux critères, tout en respectant votre mission, qui est votre raison d’être.

#7 Ne pas communiquer régulièrement avec son agent de programme - Après avoir reçu l’approbation de votre projet, continuez à parler régulièrement avec votre agent de programme pour lui donner des nouvelles de votre projet. Il pourra vous guider tout au long pour vous assurer de rassembler l’information nécessaire pour les rapports finaux. Bâtir une relation de confiance avec ses partenaires financiers est primordial pour augmenter ses chances de recevoir d’autres subventions dans le futur.

#8 Dépenser l’argent sans tenir compte de vos objectifs de départ - Comme mentionné précédemment, votre demande est comme un contrat que vous établissez avec votre partenaire financier. Il s’attend à ce que l’argent qu’il vous remet serve au projet que vous avez décrit.

#9 Ne pas expliquer les variances au budget - Évidemment, il est fort probable que les dépenses réelles de votre budget soient différentes de celles décrites dans votre budget prévisionnel. Il arrive toujours des imprévus ou des éléments auxquels nous n’avions pas pensé en écrivant la demande. Les agents de programme sont au courant de ce fait ; ils pardonneront plus les variances au budget si elles leur sont bien expliquées.

#10 Ne pas envoyer ses rapports finaux à temps - Plusieurs agents de programme refuseront de regarder une nouvelle demande si le dernier rapport n’est pas encore livré. Assurez-vous d’envoyer des rapports complets à temps et de recevoir une confirmation de l’agent de programme qu’il a bien reçu tout ce qu’il avait besoin pour terminer votre dossier.

#Stratégie

Articles à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Articles récents